En savoir plus sur… Le sel, de la préhistoire à nos jours

Le sel comme l’eau est à la source de la vie. Purificateur, protecteur, il constitue un symbole de fraternité et d’hospitalité. Il est connu depuis la Préhistoire pour ses caractéristiques d’assaisonnement et de conservation des aliments.

Un peu d’histoire…

Le sel, un élément naturel à l’importance stratégique et économique et qui a fait l’objet d’un commerce important. Les routes du sel furent les grandes voies de communications et d’échanges depuis l’Antiquité pour l’acheminement du sel, transporté depuis les régions productrices vers les régions qui en étaient dépourvues.

Gravure anonyme partielle des chemins de la route du sel, la vallée de la Roya - Patrice Semeria

Gravure anonyme partielle des chemins de la route du sel, la vallée de la Roya – Patrice Semeria

Le sel, à l’origine des nombreuses conquêtes de César ? On s’explique… L’empire Romain s’était attribué le monopole de l’approvisionnement en sel. Ainsi ses armées se déplaçaient avec des salaisons qui assuraient une partie de leur approvisionnement (conservation longue durée de leurs denrées alimentaires) et n’avaient nul besoin de piller les territoires conquis. Cette stratégie facilita leur entrée en territoires ennemis et assura une implantation durable de la civilisation romaine. Pas bête…

Le sel, une monnaie ? Il fut dans le passé une monnaie, un moyen d’échange ou un impôt en Chine et en Europe. Les gaulois échangeaient le sel contre d’autres produits qu’apportaient les romains et servait aussi à payer les légionnaires romains. C’est de là que vient le mot « salaire ».

Comment ça se passait en France ? En France, le sel est exploité dans des marais salants sur les littoraux méditerranéen et atlantique, peut-être dès la Préhistoire, et à l’aide de fours à sel dans les sauneries gauloises puis gallo romaines des rivages de la Gaulle du nord d’où il était acheminé sous forme de pains à sel jusqu’à Rome. Eh oui, encore César !
En raison de ses vertus de conservation de la viande, du poisson, du beurre et du fromage, le sel devient un ingrédient indispensable aux familles. La salière est commune autant aux familles pauvres que riches. Chez ces derniers, la salière est ornée et constitue un objet de luxe.

Salière de Cellini

Salière de Cellini

Au XVIe siècle, l’importance du sel est telle que les dépenses d’une famille de paysans pour ce produit avoisine les 10 % de ses revenus.

Le sel a participé au déclenchement de la Révolution Française ? Il a été taxé pendant plusieurs siècles via un impôt spécifique appelé gabelle apparue sous Louis IX. Cette taxe devenue permanente, variable et élevée est devenue si impopulaire qu’elle a entraîné des exodes ruraux massifs, déclenché des guerres et a participé au déclenchement de la Révolution Française. Les contrebandiers en sel étaient appelés « faux sauniers » et les agents chargés de les traquer, les «gabelous ».

Gabelle - Source : Dictionnaire des institutions de la France. XVIIe-XVIIIe siècles

Gabelle – Source : Dictionnaire des institutions de la France. XVIIe-XVIIIe siècles

La marche du Sel, étape pour l’indépendance de l’inde. En 1930, la marche du sel, initiée par Gandhi, pour protester contre le monopole britannique sur le sel, est une étape importante de la marche vers l’indépendance de l’Inde.

 

L’effet du sel sur notre santé

Le sel, à petites doses, reste un élément indispensable. Il permet de maintenir une pression artérielle correcte et prévient les troubles liés à une concentration insuffisante de sel dans le sang telle qu’elle se voit dans certains cas de déshydratation. Le besoin minimal physiologique est autour de 2 g /jour. Une consommation trop basse de sel pourrait même majorer le risque de survenue de maladies cardio-vasculaires.
Attention toutefois à ne pas dépasser 5 g /jour (recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé de 2003) car l’excès de sel dans l’alimentation augmente la pression artérielle et de ce fait le risque d’accidents cardiovasculaires. L’hypertension artérielle est aussi l’une des principales causes d’insuffisance rénale.
Le sel est donc nécessaire à notre santé mais il est à consommer avec modération !

 

 

Sel naturel ou sel raffiné ?

Le sel naturel n’est pas raffiné et contient encore tous ses minéraux naturels. Les sels naturels ont donc des propriétés gustatives et un aspect différent suivant la quantité de minéraux qu’ils contiennent.
La fleur de sel rentre dans cette catégorie.
Le sel non raffiné de mer est plus sain car plus riche en magnésium (sous forme de chlorure de magnésium) ainsi qu’en oligo-éléments et en fer.Bath salt

Le sel raffiné, c’est celui de couleur blanche jusqu’ici fréquemment préféré par le consommateur. Il est alors composé de NaCl pratiquement pur (99,9 %), ceci au détriment de ses qualités alimentaires. C’est le plus employé dans l’alimentation. Environ 7 % du sel raffiné est utilisé comme additif, mais la plus grande partie est destinée aux usages industriels (fabrication du papier, réglage de la teinte des textiles et des tissus, production de savons et détergents). Le sel a une forte valeur marchande.

 

 

Le coin des recettes

Les recettes avec du sel ne manquent pas, mais cuisiner son poisson en croûte de sel c’est excellent et facile à réaliser. Essayez sans plus attendre la dorade en croûte de sel rouge.

poisson en croute de sel
Pour en savoir davantage sur le sel, et notamment ses méthodes de récolte, c’est par ici.

Maintenant que vous êtes incollables sur le sel, découvrez nos sels naturels et aromatisés aux algues pour assaisonner tous vos plats.

Tagged as: , , , , ,

Poster un commentaire

Votre commentaire est en attente de modération.